dimanche 9 mai 2010

Restaurant Kasher en israël : Tishbi Beith Café- Zikhron Yaacov - Un air provençal...

Tishbi Beith Café – Halavi – Prix moyens (40 Km Nord-Est de Netanya)
Ce restaurant nous a été recommandé par notre ami parisien Guy Rofé.
Alors, on est allé vérifié.
On en a bien sûr profité pour faire une ballade dans cette charmante petite ville. On hésiterait entre la Butte Montmartre et Saint Paul de Vence. De belles terrasses de café, de l’animation, des orchestres de rue (le vendredi matin), de jolies boutiques et bien entendu les fameuses caves de vin. Visiter le cellier de Zikhron fondé par le Baron de Rothschild en 1882 (visite guidée et un spectacle "son et lumière").
A voir également :
- le musée de la 1ere Alya de 1882 avec 6 petits films (on retrouve l'histoire d'une famille qui quitte sa Roumanie natale pour Eretz Israel)
- ainsi que le musée du NILI, organisation clandestine d'espionnage pro-britannique pendant la Première Guerre mondial. Le musée est installé dans les pavillons qu'occupait la famille Aaronsohn.
Tout en haut de la rue piétionne, on arrive au Tishbi café.
Une carte Halavi simple mais agréable avec quelques plats qui attirent notre attention en particulier des lasagnes aux brocolis et une salade tiède de couscous. On commande sans hésiter avec deux verre de Tishbi, bien sûr.
Les Lasagnes sont bien présentées, gratinées et le mariage avec les brocolis est parfaitement réussi.
La salade de couscous est particulièrement appétissante avec couleurs et légumes variés. Elle est composée de dés de potiron, pois chiches, dés d’aubergine, amandes effilées, pignons de pin et fromage Féta. Le couscous est légèrement craquant, probablement revenu rapidement à la poêle. Cette salade est servie tiède. Très copieux, ce plat fait le régal de tous à la table.
Une vraie réussite pour la création et le résultat.
Le verre de Tishbi rouge Merlot s’accordait fort bien avec ce plat.
Merci Guy, une très bonne adresse.
Tishbi – Beith Café
Haméyassedim, 33
Zikhron Yaacov
Tél. 04 629 02 80

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires